L’ inflammation du nerf sciatique, particulièrement douloureuse, peut devenir invalidante lorsqu’elle s’installe dans le temps.

En complément d’un traitement médical, l’ostéopathie a démontré son efficacité sur ce type de pathologie.

En tant  qu’ostéopathe nous sommes spécialisés dans la prise en charge rapide de cette douleur !

Nous allons vous expliquer dans cet article ce qu’est une sciatique et comment nous pouvons vous soulager rapidement.

En effet lors de ces névralgies il est primordial de la prendre en charge rapidement. Si ce n’est pas le cas, il est possible que vous fassiez des sciatiques chroniques, c’est-à-dire, que vous ayez des crises régulières. Lorsque vous constatez l’apparition des premiers symptômes, consultez rapidement votre ostéopathe.

traitement de la sciatique avec l’ostéopathie

Qu’est-ce qu’une sciatique ?

La sciatique est due à la compression d’un nerf, dans ce cas précis il s’agit du nerf le plus gros du corps, le nerf sciatique.

La sciatique est donc une douleur nerveuse que votre ostéopathe peut traiter en libérant les muscles et autres structures qui en sont à l’origine.

Comment les patients décrivent leur douleur ?

La plupart du temps les patients vont ressentir une sensation de blocage sur le territoire du nerf sciatique. Cette sensation est dans plupart du temps située au niveau de la jambe, plus précisément sur la partie postérieure de la cuisse et le côté de la jambe.

Les patients ont souvent des lombalgies associées ou bien des douleur sur l’articulation postérieure du bassin ( Sacro-iliaque ). Certains d’entre eux peuvent même confondre entre toutes ces douleurs : lumbago / sciatique / contracture musculaire

Il n’est pas rare que la sciatique crée un blocage important du dos ainsi q’une paralysie d’une partie du membre inférieur.

Si vous constatez un de ces symptômes, vous souffrez certainement d’une sciatique.

Attention, si vous reconnaissez la plupart des symptômes mais que la douleur est à l’avant de la cuisse, il s’agit certainement d’une cruralgie… Bonne nouvelle, cette douleur peut également être soignée par votre ostéopathe.

La sciatique, à quoi est-elle due ?

Le nerf sciatique prend naissance au sein des vertèbres lombaires et sacrées, ils descendent via l’articulation de la hanche pour se diviser en deux branches au niveau du genou.

Dans la plupart des cas, la sciatique est due à une simple compression de ce nerf. Cette compression peut être provoquée par une hernie discale localisée au niveau des lombaires.

On parle alors de sciatique par hernie discale. Il existe d’autres causes possibles puisque l’arthrose, une fracture de la hanche ou encore une tumeur peuvent également entraîner ce type de symptôme.

La sciatique et hernie discale

La souffrance du sciatique est la plupart du temps associée à la présence d’une hernie discale que l’on met en évidence à l’aide d’une IRM et/ ou d’un scanner.

Cependant, il est rare que la sciatique (non paralysante) soie due à une compression du nerf sciatique par une hernie discale. En effet pour qu’un ehernie en vienne a comprimer le nerf sciatique, celle-çi doit être très importante. Bien heureusement, dans la plupart des cas la compression vient d’une autre origine. C’est pourquoi votre ostéopathe peut vous aider même en cas de sciatique importante.

Il peut même y a voir une hernie discale chez un individu, sans qu’elle ne participe à la compression du nerf et donc à sa douleur sciatique.

Dans la plupart des cas, ce type de souffrance est due à de multiples facteurs, votre ostéopathe va pouvoir soulager la plupart d’entres eux et ainsi réduire la douleur.

Comment soigner une sciatique avec l’ostéopathie ?

Pour soigner votre sciatique votre ostéopathe va intervenir à partir du moment où il s’agit d’une sciatique commune, ce qui est le cas dans la majorité des situations. Les différentes manipulation de votre ostéopathe vont permettre de soulager efficacement les douleurs.

En s’appuyant sur les examens médicaux déjà réalisés par le patient, il va affiner son diagnostic et définir précisément la localisation de la compression afin de la libérer et ainsi soulager vos douleurs.

L’ostéopathe concentrera son travail sur la cause de votre douleur. Les principales corrections de l’ostéopathe sont : les déviations du bassin, le déplacement d’une ou plusieurs vertèbre lombaires ou d’une contraction de vos muscles paravertébraux.

Dans tous ces cas, le nerf sciatique se retrouve compressé et les techniques de l’ostéopathe consisteront à le dégager en libérant toutes les tensions qui peuvent s’exercer sur lui.

L’ostéopathe peut utiliser différentes techniques de manipulations et il n’est pas forcément obligé d’avoir recours à des techniques ou l’on fait craquer le dos. De nombreux ostéopathe sont formés à des techniques douces telle que la fasciathérapie, l’énergie musculaire ou les techniques  de type Niromathé qui donnent de très bons résultats. Ces techniques ont pour principales atout de n’être pas douloureuse pour le patient lors du traitement.

Pour arriver à soulager durablement une sciatique il sera nescessaire de faire 2 à 3 séances avec votre ostéopathe. En effet la première séance va lui permettre de soulager la compression à l’origine de l’irritation du nerf. En deuxième séance il se concentrera sur l’équilibre global de votre corps afin de corriger les adaptations qui ont étaient crées lorsque vous étiez en souffrance. Parfois lorsque la douleur est très forte une troisième est nécessaire.

Comment prévenir la sciatique ?

Les erreurs à éviter

La sciatique fait mal, très mal ! Alors voici les erreurs à ne pas commettre :

• Eviter de soulever des charges lourdes : il faut repartir la charge sur les deux bras. Pour les femmes, privilégier également le sac à dos au sac à main,
• Eviter de vous courber ou de faire des torsions de la colonne vertébrale : il faut penser à s’accroupir en fléchissant les genoux,
• Ne pas rester plusieurs heures en position assise : il faut alterner les positions, ne pas hésiter à faire une pause lors de longs trajets ou se lever pour marcher un peu et changer de position.

Les bons réflexes à adopter

Ci-dessous quelques conseils pratiques afin de prévenir l’apparition de sciatique ou alors de diminuer la douleur :

• On ne le redira jamais assez, pratiquer régulièrement une activité sportive permet d’entretenir la souplesse et la force musculaire de votre dos et de votre ceinture abdominale, alors ne vous en privez pas ! Gymnastique au sol, vélo, marche, natation… vous avez l’embarras du choix !
• Avant toute activité sportive ou physique faire quelques efforts d’échauffement et d’étirements afin de mettre en route doucement tous vos muscles,
• Garder une posture la plus droite possible avec les épaules bien en arrière et la tête relevée,
• Appliquez du froid quand la douleur apparait puis une source de chaleur pour diminuer la douleur (bain ou douche chaude, serviette chaude) car le froid « agit uniquement en tétanisant les muscles », explique le Dr Christophe Delong, rhumatologue.
• N’hésitez pas à prendre un petit coussin à positionner dans le creux du dos lors de longs trajets en voiture, au théâtre, au cinéma …

Maintenant la sciatique n’a plus aucun secret pour vous !! Merci d’avoir lu cet article et j’espère qu’il vous sera utile 🙂

Simon Page, ostéopathe à Bayonne.

Leave a reply